M-HUR-160341

Tout ce qui concerne les missions en cours ou déjà effectuées.

Modérateur : Officiers

Répondre
Avatar du membre
Bugli Brave-Tempête
Administrateur du site
Messages : 176
Enregistré le : dim. 8 avr. 2018 08:36

M-HUR-160341

Message par Bugli Brave-Tempête » mer. 17 mars 2021 01:24

Image Date : Le 16/03/41
Lieu : Hurlevent
Montagnards : Thomyr Vante-Aurore, Törann Tournepoing et Demba Ornivoire
Civils impliqués - ou autre : Les matelots de "La Fureur de Ragnaros"
Type de mission : Enquête sur la disparition d'une cargaison de mithrill

Les faits : Alors que j'effectuais ma ronde longue et méticuleuse mais néanmoins quotidienne, mes collègues m'ont fait part d'un détournement d'une cargaison de mithrill alors que celle-ci se trouvait sur un navire répondant au doux nom de la "La Fureur de Ragnaros". Ni une, ni deux, j'ai tout de suite pris les choses en main et demandé de mener l'enquête. Bien que certains des montagnards présents trainaient un peu la patte face à cette mission, j'ai su trouver les mots justes afin de les remobiliser dans cette investigation.

Après quelques échanges musclés sur le port de Hurlevent, où mouillait le transport de marchandise sombrefer, nous avons été conduit à lui par le biais d'un de ses matelots. Là encore, c'est grâce à mes compétences sociales hors du commun, que le capitaine de la Fureur de Ragnaros a coopéré avec nos services. Un humain roux vêtu de noir et arborant une cape verte aurait attaqué le chargement avec une trentaine de margoulins. Il aurait été vu pour la dernière fois au quartier mage. C'est donc accompagné d'un nain sombrefer que nous avons trouvé dans un bâtiment l'homme en question, une dague plantée dans le dos.

Dissimulé, un truand nous attaqua pendant que je tentais de soigner l'homme à terre, en première ligne. J'ai pu dévier le coup, lançant l'agresseur sur Demba Ornivoire et Torann Tournepoing qui n'eurent pas de mal à s'en débarrasser. En effet, ce voleur à la petite semaine provenait de la Marche de l'Ouest. D'une nature famélique, peu nourri et par conséquent pas très costaud, ne représentait guère une menace.


Conclusions : Il est certain que les matelots de la Fureur de Ragnaros ont vendu notre chargement. Mais j'ai préféré me mettre les armateurs de notre côté afin de ne pas bloquer notre enquête. L'homme roux vêtu d'une étrange façon n'était qu'un intermédiaire. Les voleurs doivent sans doute se trouver dans les Marches de l'Ouest, et il nous faudra y rendre pour mener l'enquête.

Blessés : Aucun.

Signature : Pour la Lumière, Thomyr Vante-Aurore

Répondre