I-KUN-260740

La Huitième dans les montagnes enneigées de Kun Lai.

Modérateur : Officiers

Répondre
Avatar du membre
Dirk
Membre
Messages : 51
Enregistré le : lun. 4 juin 2018 23:01

I-KUN-260740

Message par Dirk » lun. 27 juil. 2020 23:36

Image Date : 26/07/40
Lieu : Sommet de Kun Lai - Pandarie
Montagnards : Second S. Mornebrise, Lieutenant B. Barbacier, Caporal K. Orune, Soldat O. Grondhiver, Soldat T. Tournepoing, Recrue B. Tan'kahir, Recrue S. Rudorage, Recrue D. Sanctebraise.
Civils impliqués - ou autre : Oong et Haru Percenuage (Ancien chefs de la Triade), Bei Fong (Eclaireur de la Triade capturé à Binan), villageois rescapés de Binan.
Type de mission : Retour au temple.

Les faits :
Excavation et Embuscade de la Triade.
Les travaux des soldats Tournepoing et Grondhiver portant leur fruit, il était prévu de quitter les lieux d'ici quelques heures une fois un passage dégagé. Le départ a été accéléré par une embuscade d'archers et d'artilleurs de la Triade qui voulaient probablement s'assurer que personne ne quitte l'endroit vivant. Prenant couvert contre les vieilles bâtisses, le bataillon a rendu coup pour coup en essuyant des blessures mineures jusqu'à prendre la fuite par le passage enfin dégagé par les deux sapeurs, emmenant avec eux les deux frères autrefois chefs de la Triade. Une fois en sûreté et l'entrée du tunnel condamnée, il a été possible aux montagnards de reprendre leur souffle, et de panser leurs plaies.

Insubordinations et Saccage de Binan.
Le bataillon progressant dans la tunnel, il a été aperçu des flammes se reflétant sur les parois de la sortie et de nombreux cadavres de pandarens dérivant dans la rivière de la grotte ont confirmé que Binan était mise à sac par les alliés de circonstances des montagnards, les yaungols. Des objections ont été levées par les soldats Tournepoing et Grondhiver, quant à l'idée de continuer l'entente diplomatique avec les barbares de Pandarie, objections réfutées par le Second Mornebrise, elle et le Lieutenant Barbacier ordonnant aux individus les plus discrets de voir pour aider à sauver d'éventuels rescapés de ce massacre pendant que les autres s'entretiendront avec Khuran Ysaar, le chef de la Harde, l'informant de l'attaque de la Triade et incitant le chef yaungol à prendre ces derniers en chasse.
La discussion de prime abord calme a pris un tournant pour le pire alors que les soldats Grondhiver et Tournepoing ont ouvertement ramené un groupe de Pandarens rescapés, ignorant l'ordre initial de les aider à fuir, les amenant face à Ysaar pour instiguer des tensions dans cette entente fragile.
Malgré le tumulte diplomatique, il a été conclu que le bataillon garderait les pandarens, Ysaar exigeant la présence d'un montagnard dans son camp pour la nuit en échange.
Après le départ de la Harde allant traquer les oppresseurs des montagnards, la recrue Rudorage est revenue avec un éclaireur de la Triade, blessé durant le pillage mais encore en vie. Il a été ramené avec les villageois au temple en tant que captif, le Caporal Orune s'assurant de bien l'attacher et bander les yeux de ce dernier pour éviter toute fuite d'information.

Arrivée au temple, Interrogatoire de l'éclaireur.
Le bataillon arrivé au temple, les villageois ont été pris en charge, la Second Mornebrise et le Lieutenant Barbacier sont sortis pour s'entretenir et décider qui partirait pour le camp yaungol à la nuit tombée. Pendant ce temps le Caporal Orune a mandaté la recrue Sanctebraise pour l'aider à interroger l'éclaireur de la Triade.
Il a tout d'abord été nécessaire d'inciter le soldat Grondhiver à quitter les lieux, ce dernier ayant offert de la nourriture et pactisant avec le détenu, sabotant une part du travail d'interrogation par son comportement. Ce n'est qu'après plusieurs menaces et insultes proférées par le soldat, et son départ plus qu'attendu, que l'interrogatoire a pu commencer.

L'éclaireur prénommé Bei Fong s'est montré coopératif, moyennant quelques incitations physiques. Orune et Sanctebraise ont pu obtenir de lui les informations suivantes :
  • Zanshira Yao serait actuellement dans une brasserie dissimulée dans la Vallée des Quatre Vents, Bei Fong acceptera d'y conduire le Bataillon en l'échange d'une action, crucifier un Yaungol de la Harde sur les portes du Temple, et la garantie d'être haut placé dans la Triade une fois Yao destituée et les frères Percenuage de retour aux commandes.
  • Garantie pour une garantie, Bei Fong a communiqué aux Montagnards la position d'un Entrepôt au Sommet de Kun Lai détenant une cargaison pour Baie du Butin, prévue pour partir d'ici une semaine. Il sera supposément gardé par cinq individus, dont un prénommé Rokku Ming, un favori de Yao, un "colosse" se battant avec des nunchakus en Jade d'une taille importante. Parmi les pièges envisagés, des fléchettes empoisonnées sur les portes d'accès de l'entrepôt sont à prévoir.

Conclusions :
Le bataillon a pu regagner la sûreté du temple, les villageois de Binan sont sous la responsabilité des montagnards.
Le Lieutenant Barbacier a été désigné pour aller à la rencontre de Ysaar au camp yaungol.
L'éclaireur de la Triade Bei Fong a présenté des informations qu'il est nécessaire de confirmer, si l'attaque de l'entrepôt est fructueuse, et que les informations sont exactes, l'accord précédent de l'intéressé sera pris en considération.
Les insubordinations des soldats Grondhiver et Tournepoing ne peuvent rester impunies, nul ne peut ignorer les ordres.

Blessés : Blessures mineures pour l'ensemble du Bataillon.

Signature : Sanctebraise

Répondre