I-FOR-020340

Un mystérieux Sombrefer en veut à la Huitième... C'est ici que commence la traque.

Modérateur : Officiers

Répondre
Nydelian
Membre
Messages : 19
Enregistré le : jeu. 3 mai 2018 09:23

I-FOR-020340

Message par Nydelian » lun. 2 mars 2020 00:14

Image Date : Le 02/03/40
Lieu : Forgefer
Montagnards : Bugli Brave-Tempête, Vasili Barbe-Suie, Dueghar Fortenclume, Ciffréo Coeur-Vêlagé, Lamara Ormartel, Siobhán Mornebrise, Krant Orune, Coren Coeur-de-Bronze
Civils impliqués - ou autre : Un ingénieur gnome
Type de mission : Imprévu

Les faits :
On était à la base partis à Forgefer pour une cérémonie de promotions par le Colonel Pacha. À peine on a terminé la célébration, la sirène a retenti : un ingénieur est venu nous avertir que le magma dans les tuyaux de la ville était sur le point d'exploser sous une pression monstre à deux doigt de craquer [Ciffréo semble s'être déconcentré à ce moment, sûrement à cause des filles à côté qui parlent de nudité public] pas normal. On est allé voir, mais aussitôt on est entré dans l'endroit infernal où ils s'occupent de ces bidules, aussitôt on a été attaqués par des gouttes de magma qui sont tombées du plafond. Enfin, des tuyaux du plafond. Les gouttes qui ont touché le sol ont pris vie, mais on les a défoncées. Le seul blessé dans cette première bataille, c'était Dueghar qui a frappé une goutte au corps-à-corps, les éclaboussures lui ont pas fait du bien. Krant s'en est aussi pris une sur le sommet du crâne quand on est arrivés, mais il a survécu. C'aurait été moi, j'aurais eu un trou de plus, je pense.

On a suivi l'ingénieur vers là où ils régulent les tuyaux, mais sur le chemin, il y avait des totems. Quatre, plus ou moins alignés dans l'axe du couloir. Lamara les a analysés, et il semble qu'ils étaient d'origine Sombrefer. Le Commandant a demandé à Vasili si il connaissait leur créateur, ce qui sur le coup paraît vachement discriminatoire, mais en fait, au final, ouais, il le connaissait. Donc bravo Commandant ! On y revient après.
Lamara a réussi à geler le premier totem, et son rituel a super bien marché, parce que ça a désactivé les autres en même temps. Comme je l'avais supposé, ils étaient reliés, mais le boulot de Lamara était tellement propre qu'elle a exploité le lien entre eux avant qu'ils aient le temps de réagir à la perte de leur quatrième pote. Pote totem. Tpotem.

On a continué, et dans la salle avec les commandes de la tuyauterie, il y avait un gros élémentaire de feu. On a pas mal galéré à l'abattre, mais comme Vasili avait bien trouvé son point faible, ses bracelets, Coren, Lamara et Dueghar lui ont bien ruiné son esthétique bijoutière. Les bracelets servaient de lien avec notre plan, donc une fois détruit, il a été renvoyé chez lui. Dueghar a bien mangé une vague de lave par contre, mais il est solide.

Après ça, on a laissé l'ingénieur voir ce qu'il en était de la pression dans les tuyaux, et il manque de chance, les deux tuyaux d'évacuation de la lave pour ce genre de surchauffe étaient tout les deux cassés. J'ai écrit manque de chance ? Je voulais dire ATTENTAT.
Sio a communiqué avec les élémentaires de feu pour leur demander des comptes, mais elle a pu avoir que le nom du responsable : Thagmar. Et donc comme précisé plus haut, il se trouve que Vasili connaissait vraiment ce gars : un Sombrefer tellement taré que même les autres Sombrefer trouvent qu'il pense un peu trop aux flammes.

Pendant ce temps là, les autres (moi je gardais Sio pour éviter qu'une andouille lui refoute une claque pour la sortir de sa transe comme la dernière fois) ont dû faire un choix : vider la lave en trop dans la Grande Forge, ou dans la Caverne Lugubre. Vu que, naturellement, l'évacuation avait commencée par la Grande Forge, le Commandant a tranché la question en proposant de viser la surcharge là. Il est allé vérifier que tout le monde était bien en sécurité, et l'ingénieur a lâché la sauce.
Après ça, un garde est venu nous apporter un courrier trouvé sur une famille carbonisée. Et part "courrier", je veux dire une seule phrase : "Benzimar était à moi, bientôt la Huitième !". Enfin, le début je suis sûr, la fin un peu moins, et j'ai pas le papier sur moi pour vérifier là. Après en avoir discuté, on est remontés à Forgefer, et je me suis mis à écrire on rapport.

Conclusions :
Histoire de bien défoncer les portes ouvertes, commençons par le plus évident : c'était pas un accident. Notre gars, Thagmar, c'est un cinglé. Et un cinglé qui a l'allegeance d'un bon paquet d'élémentaires de feu, à en croire ce qu'à découvert Sio. Maintenant, d'après son message, on peut déduire qu'il en veut personnellement à la Huitième pour ce qui est arrivé à Benzimar et son culte, les Fils de Ragnaros. Ce qui est troublant, c'est qu'il a réussi à mettre en place son attentat pile poil le jour où on allait recevoir nos jolies médailles. Même nous, on était pas au courant avant ce soir-même. Le Commandant le savait peut-être depuis plus longtemps, mais il nous l'as pas dit. Donc Vasili est pas dans le coup, CQFD !
C'est quand même inquiétant de savoir que quelqu'un qui connaît ce genre de détails sur notre emploi du temps veut notre peau.
L'autre question qu'on se pose, c'est son rapport avec Benzimar, et même, de quel Benzimar il parle. Il a pas précisé de prénom, après-tout. "Benzimar était à moi", ça peut sonner comme quelqu'un qui se sent niqué de pas avoir attrapé un vilain lui-même, mais il pourrait aussi parler de sa fille. "Benzimar était à moi, mais vous avez envoyé ma poulette à la Troisième !", vous voyez ? Au final il va falloir se renseigner d'avantage sur le passé du gars, sur les rapports qu'il a entretenu avec les Fils de Ragnaros, et voir si il y a pas eu une fuite d'informations relatives à nos déplacements.

Blessés : Dueghar Fortenclume, la capuche de Krant Orune

Signature : Ciffréo Cœur-Vêlagé

Répondre