I-ALT-271138

Tous les rapports de cette campagne menée conjointement avec Gilnéas.

Modérateur : Officiers

Répondre
Avatar du membre
Boldruk Barbacier
Membre
Messages : 31
Enregistré le : jeu. 3 mai 2018 16:54

I-ALT-271138

Message par Boldruk Barbacier » mar. 27 nov. 2018 23:29

Image Date : 27ème jour du 11ème mois de l'an 38
Lieu : Alterac
Montagnards : Recrue Rylanne Sans-Clan, Recrue Thorgrim Fléau-Rouge, Soldat Gaelin Fièrebarbe, Soldat Hjorsveld Hache-Froide, Sergent Boldruk Barbacier, Lieutenant Forgrund Tonne-Martel, Second Skäli Brave-Tempête
Civils impliqués - ou autre : Bragar Duremplume
Type de mission : Mission de sauvetage

Les faits :
Vers le début de soirée, un griffon s'est présenté à la volière de Nid-de-l'Aigle sans son propriétaire, un certain Bragar Duremplume, vivant dans les montagnes d'Alterac. Le huitième bataillon a donc été envoyé sur place pour retrouver le disparu. Rapidement, la recrue Fléau-Rouge a repéré la bâtisse, assailli par un grand nombre de trolls à l'aspect étrange. Nous nous sommes posés à bonne distance du lieu, et avons mis en place notre plan.

Nous nous sommes séparés en deux groupes. Fléau-Rouge et Sans-Clan devaient pénétrer dans la maison afin d'en faire sortir notre cible, tandis que Fièrebarbe, Hache-Froide, Barbacier, le lieutenant et le second faisaient diversion à l'extérieur, le sergent Barbacier devant user de son mortier pour disperser la foule de trolls. Après un bon moment, l'équipe de diversion décima finalement tous les trolls, dont certains étaient visiblement sortis du lac, et l'équipe d'extraction revint avec Bragar Duremplume, qui expliqua finalement que sa maison avait été construite sur un ancien cimetière troll.

Une fois de retour à Nid-de-l'Aigle, le second décida de punir Fléau-Rouge pour ne pas avoir soutenu ses camarades dans un moment critique. Le sergent Barbacier a délibérément choisi d'être lui aussi sanctionné. Tous deux sont donc interdits de port d'armes et de galons pendant une semaine, Fléau-Rouge devant se charger des latrines, et Barbacier du linge.

Conclusions : Le civil a été ramené sain et sauf. Deux montagnards sont sanctionnés pour manque de rigueur face au règlement militaire.

Blessés : Aucun.
Signature : Boldruk Barbacier

Répondre