A la suite d'une opération remarquée à Sombrivage, le Huitième Bataillon des Montagnards de Forgefer a été mandaté pour prêter main forte aux Marteaux-Hardis de Nid-de-l'Aigle. Pris entre deux feux, ces illustres chevaucheurs tiennent tant bien que mal l'étroit tunnel reliant la ligne de front des Hautes Terres Arathies et le reste de Lordaeron. Le mur de Thoradin étant perdu et le viaduc de Thandol farouchement contesté, ce passage doit être défendu à n'importe quel prix...

 

De son côté, la Horde a fait appel à ses alliés des Hinterlands, les Trolls Vengebroches, afin de grossir les rangs de la reine Banshee. Mais peu nombreux, ceux-ci doivent se trouver d'anciens alliés s'ils veulent pouvoir honorer leur mission. Des éclaireurs Marteaux-Hardis auraient aperçu ces Trolls à Jintha’Alor, cherchant probablement à rallier à la Horde l'illustre tribu Vilebranche.

Depuis quelques jours les griffons de Nid-de-l'Aigle se montrent beaucoup plus farouches qu'à l'accoutumée. Grognant, mordant et désarçonnant leurs chevaucheurs, les animaux ont dû être enfermés de force dans la volière, semant l’inquiétude et l’incompréhension parmi les nains.

En quarantaine, les griffons commencent à contracter d'étranges symptômes : une tache blanche se forme au fond de leurs yeux et leurs plumes, ternes, se mettent à tomber.

Dans le rang des Marteaux-Hardis, cette maladie encore inconnue commence à être funestement nommée la Malédiction des Plumes…

Fils de Bul’zaï, l’un des derniers dirigeants de la tribu Briselance, Mumbasaï est dépêché tout droit par la Horde de Kalimdor pour chapeauter les opérations de celles-ci dans les Hinterlands.

 

Fier guerrier et unique héritier, le jeune chef cherche à se venger de ceux qui ont tué son père et voue une haine farouche à l'Alliance qu’il tient pour responsable de la disparition prématurée de Bul’zaï. Il ignore encore que ce dernier s’est sacrifié pour le Huitième Bataillon lors de l'évacuation de Sombrivage...