Candidature de Ranek Marcheglace [acceptée]

Engagez, rengagez vous qu'ils disaient !
Répondre
Avatar du membre
Ranek Marcheglace
Membre
Messages : 3
Enregistré le : jeu. 14 juin 2018 00:40

Candidature de Ranek Marcheglace [acceptée]

Message par Ranek Marcheglace » mar. 24 juil. 2018 12:46

Ah que bonjour amis Montagnards, voici enfin pour vous et tout le monde en fait, ma candidature, concernant votre ADORABLE Aumônier.

Prénom: Ranek
Nom: Marcheglace
Age: environs 137 ans
Race: Nain Barbe de Bronze
Métier ou Occupation: Pretre de Bataille
Alignement: Loyal Neutre
"qu'un déluge de flamme s'abatte sur nous, nous le leurs renverrons !"

Image
(image tirée du Tome 8, de la BD: NAIN)
Bref Historique: Né dans la rudesse des neiges, et la fureur des brasiers de Forgefer, Ranek est le Septième garçon d'un Architecte reconnu. Chétif, personne ne croyait que le nourrissons survivrait plus de quelques jours, mais c'était sans compter sur l'audace du Père Marcheglace qui n'hésita pas un seul instant à sacrifier une grande partie de ses gains pour obtenir l'aide du meilleur guérisseur qu'il puisse trouver aux alentours. et à la surprise de tous, l'ont vit l'état du chiard s'améliorer à vue d'oeil. Cependant les soins nécessaires pour éviter une rechute, achevèrent les économies de la famille qui, malgré la réjouissance de voir un fils se remettre, affronta des jours difficiles parcourus par la disette et la précarité. mais les nains sont robustes de corps et leurs esprit est implacable,
"ce n'est pas parce que notre pain est moins bon, ou notre bière tiède, qu'elle à moins de valeurs lorsque nous la partageons" répétait bien souvent le chef de famille, qui s'avérait etre de bon conseil avec ses enfants.
C'est un jour à marquer d'une pierre noire, que celui ou, à force de travailler durement pour nourrir sa famille, le père de Ranek commit une bête erreur de calcul qui fut fatale à tout le chantier qui s'effondra alors, emportant nombre d'ouvriers dans des profondeurs obscures et insondables. Lorsque Ranek et sa fratrie apprirent la nouvelle, ils accoururent aussitôt, et les visions de ce jour funeste hantent encore l'esprit de l’Aumônier, qui revoit encore les nains aux corps brisés et disloqués, immobiles sur le sol, ou aux membres déformés hurlant de douleur et suppliant qu'on leurs offre une assistance ou une fin rapide. Quand au père de Ranek, jamais sa dépouille ne fut retrouvée. Aussi le soirs venu, les héritiers marcheglace improvisèrent une cérémonie, les fils et les filles dressèrent un grand bucher sur lequel furent placés les quelques outils utilisés par leurs bien-aimé père, et qu'ils avaient retrouvés parmis les décombres. Et c'est au cœur des neiges de Dun Morogh qu'on l'on contempla le brasier rougeoyant qui emportait la mémoire de leurs père vers les étoiles, que Ranek s'enfuit en courant, animé d'une rancoeur à l'égard de ce monde qu'il comprenait à peine, mais qui lui avait pris son père. Désœuvré il gaspilla la part de son héritage dans les tavernes, ou il s'offrait bonne compagnie et alcool forts. Pour oublier, pour s'abandonner.Rapidement le nain accumula les ardoises et les dettes de jeu, il extorqua l'argent à ses frères et aux époux de ses sœurs, commit des larcins voir pire, mais rapidement il se retrouva endetté et abandonné par sa famille sur laquelle il avait jeté le déshonneur. Alors qu'il était à peine lucide et errait partagé entre une euphorie et de fortes nausées, un homme mystérieux se tint devant lui. Ranek ne se souvient nullement de ce qu'il à pu faire pour offenser ce nain, mais il se rappelle pourtant en détail de la raclée qu'il reçu de l'homme cette nuit la.

Il se réveilla dans un endroit qui ne lui disait rien. Cela n'avait rien à voir avec un lendemain de cuite, oh bien sur il souffrait d'un affreux mal de tete, mais la situation n'avait rien d'habituel. il n'avait pas froid, Il n'avait mal qu'a la tete, il avait été lavé et soigné. Encore confus, il se retrouva alors seul à seul avec Agun Justefrappe, un Nain à la barbe noire de jais, qui se présenta à lui comme un Paladin, un fidèle serviteur de la lumière, et qui disait avoir connu son père. Agun offrit à Ranek l'occasion de se racheter, de s'offrir à une nouvelle vie, une vie dure mais emplie de droiture, une vie ou il pourrait honorer tout ce que son père à fait pour lui. Et ainsi Ranek se voua corps et ames à la lumière, et au service de son peuple.



Physique: Usé par de nombreuses années de combats au service de la lumière, l'on remarque que ce nain, fidèle représentant de sa race arbore fièrement des cicatrices dues à ses combats au service du Roi, ainsi que les marques de son assermentation auprès de la lumière, il semble également arborer de nombreuses cicatrises sur le dos de ses mains, mais lorsqu'on le questionne il reste muet sur la question. C'est un regard dur dissimulant une certaine bienveillance qu'il pose sur les justes qui croisent sa route, jaugeant tous ceux qu'il voit passer de son oeil unique et brillant d'un bleu céruléen, l'autre, un oeil mort qui se distingue d'un blanc laiteux, semble regarder autre chose. Sa stature robuste propre à son peuple est accompagnée d'épaules carrées qui sont le résultat d'années de labeurs difficiles mais gratiffiant. Il semble se démarquer physiquement par une barbe cendrée arborant une unique tresse. En plus des marques de son assermentation, Ranek porte sur chaque bras droit, trois étranges runes








Personnalité: Libram au coeur et marteau à la main, il se tient debout, au milieux des troupes, psalmodiant pour leurs donner courage et force, jusqu'à ce que la charge soit donnée ou dans le fracas des armes, son air sévère et ferme s'efface pour laisser place à sa férocité et à son zèle religieux, Alors quand vient le moment de payer la facture au boucher, Ranek ne manque pas à son devoir, s'occupant des blessés comme il le peut, leurs accordant rétablissement ou miséricorde, puis avec autant de zèle qu'au combat s'affaire à offrir une sépulture décente et honorables aux défunts. c'est ce zèle identique qui par moment lui donne du tort, car lorsque Ranek prend une décision, il est relativement difficile de le faire changer d'avis.

Proche des troupes, Ranek se fait un point d'honneur à retenir le nom et les compétences de chacun, de manière à mieux les approcher dans les moments difficiles, mais aussi à savoir face à qui il est de taille lors d'un concours de boisson. Solidaire et tenace il suivrait les poilus qui l'entourent jusqu'au fin fond du néant distordu si on lui demandais de les y accompagner. Cependants les conséquences d'années d'efforts incessants commencent à se faire ressentir, et les forces du Nain déclinent peu à peu. Refusant de se laisser abattre, Ranek préfère taire ce problème, persuadé qu'en redoublant d'effort il parviendra à surmonter cette épreuve.

Sévère en caractère et juste dans son coeur, il fait preuve dde loyauté auprès de qui tient le bouclier à son coté et se montre volontaire pour les taches les plus hardues, persuadé (par arrogance peut etre ) qu'il pourra ainsi éviter un sort pénible à un autre.




[HRP] A propos du joueur derrière l'écran : Tanguy ! Jeune roliste d'une vingtaine d'années, je suis tombé dans le chaudron de jeu de role quand j'étais tout petit et je continue d'en prendre aujourd'hui. Passionné par l'univers de Warcraft, j'ai découvert l'univers lorsque mon père me mis le Jeu Warcraft 2 beyond the dark portal dans les mains en disant je cite "c'est caca comme jeu, amuse toi y à des monstres à tuer, et des chevaliers"
C'est dans cette même tranche que je surpris ma soeur entrain de s'amuser avec quelques amis (NON SORTEZ CETTE IMAGE DE VOS TETES BANDE DE CRADOS) avec d'étranges dés à 10 12 ou meme 20 Faces et des livres immenses avec des jolies images et des chiffres partout. Aussi c'est ainsi que j'ai débuté mon entrée dans le monde merveilleux du jdr papier, puis du jdr en général. On dit de moi que je suis un peu foufou, en effet j'ai tendance à bondir dans tous les sens (en beuglant généralement) et ce jusqu'à ce que quelqu'un me colle une baffe pour me ramener à la réalité. J'aime bien jouer... Ouais jouer peu importe à quoi, tant que c'est avec des copains. Je suis sinon un passionné de Cinéma, de littérature et de vieille musique, mais avant tout de jeu de role ! Voila ! j'éspère que le pignouf que je vous présente vous plait bien et que je vous retrouverais en jeu !

[HRP] Pourquoi vouloir nous rejoindre ? : Alors ! J'avais déjà entendu parler de Bugli par ma soeur, et ce qu'elle en disait m'a laissé penser que je pouvais lui faire confiance, d’où ma demande auprès de lui pour vous rejoindre ! BREF ! Les nains sont une race que j'apprécie fortement, tant par leurs culture que par leurs caractère, et pour avoir déjà incarné un montagnard, j'ai apprécié de voir qu'il existait une guilde sur ce thème, enfin j'apprécie surtout jouer dans une ambiance chaleureuse, et c'est l'image que j'en ai eu en voyant le post sur le forum de Wow, ce qui m'a donné une réelle envie de me joindre à la troupe.
[HRP] Type d'intrigue préférée ? Et bien pour être franc je ne suis pas difficile niveau intrigue, tirant particulièrement mon plaisir de l'interaction avec des copains, je suis volontaire pour à peu près n'importe quoi ,tant que la bonne entente et l'amusement y sont présents.
"J'aimerais mes compagnons comme un père et une mère aiment leurs enfants avec amour, mais aussi avec vigilance et sévérité quand c'est nécessaire, Car je suis le feu qui éclaire, mais aussi celui qui châtie"

Répondre