M-DUN-200241

Des terroristes prennent d'assaut la terrible prison haute sécurité de Grim Khatraz...
Répondre
Avatar du membre
Siobhán Mornebrise
Membre
Messages : 91
Enregistré le : ven. 31 janv. 2020 18:05

M-DUN-200241

Message par Siobhán Mornebrise » sam. 20 févr. 2021 16:42

Image Date : 20-02-41
Lieu : Bout du tunnel, ferme des Paluns et fortin de la Première.
Montagnards : Bugli Brave-Tempête, Siobhan Mornebrise, Svana Rudorage, Olrek Grondhiver, Dueghar Fortenclume
Civils impliqués - ou autre : L'autre Huitième, un vieil handicapé, le premier bataillon.
Type de mission : Emprunts divers à divers gens en divers lieux.

Les faits : Après s'être reposés autour des boites de conserve offertes par l'autre Huitième au bout du tunnel, le commandant Hummel Traque-Proie nous a proposé un plan "qui passe ou qui casse" pour mener à bien notre nouvelle mission. Demain matin aura lieu une exposition des dernières nouveautés en matière d'armement au Sénat. Bien entendu, tout le gratin sera présent en plus de l'état-major. Pour infiltrer cette exposition discrètement, l'idée était de trouver les chars et de pénétrer le sénat caché dedans. Mais avant il fallait déjà trouver les chars qui étaient stationnés au fortin de la Première, et pour ça, il fallait déjà y aller.

Armés de nos poings et de poignées de foin, nous avons entrepris l'emprunt de quatre gros béliers à un fermier que le commandant devait distraire en picolant et en mangeant du lard grillé. Sans aucun souci, notre charme naturel et notre instinct nous ont permis de nous acoquiner avec nos nouvelles montures. Tout s'est bien passé malgré les coups de feu éclatant derrière nous lorsque nous avons décidé de repartir avec ses bêtes.

Après quelques heures de chevauchée plus ou moins acrobatiques, on a fini par arriver aux portes de Dun Morogh. L'autre Huitième devait provoquer une avalanche pour distraire les gars de la Première et nous permettre de nous refagoter, de trouver des armes et de nous glisser dans les chars. Problème : la Première est un peu plus sérieuse que nous sur la surveillance, et il restait encore un peu de monde qui patrouillait. Après en avoir assommé deux ou trois à la force de notre panique d'être surpris, nous avons pu trouver de nouveaux uniformes et quelques armes basiques. Olrek et Svana se sont alors fait passer pour des soldats de la Première auprès de leur Surplus pour leur piquer quelques babioles utiles. Dès lors, nous n'avions plus besoin de trop nous cacher, et c'est sans mal que nous avons pu nous retrouver tout près des chars.

Olrek se fit passer pour le pilote qui devait les conduire jusqu'a Forgefer, tandis que le commandant était allé emprunter les clefs de l'autre à l'atelier.

Conclusions : Maintenant qu'on a emprunté plein de choses à plein de monde, on a plus qu'à récupérer l'autre Huitième en chemin et faire ce qui doit être fait.
Blessés : Ceux à qui on a emprunté des choses.
Signature :Siobhan Mornebrise

Répondre