M-GRI-010440-Bis

Tous les rapports concernant cette mission de sauvetage dans les Grisonnes.

Modérateur : Officiers

Répondre
Avatar du membre
Dirk
Membre
Messages : 51
Enregistré le : lun. 4 juin 2018 23:01

M-GRI-010440-Bis

Message par Dirk » ven. 3 avr. 2020 16:04

Image Date : 01/04/40
Lieu : Les Grisonnes
Montagnards : Siobhán Mornebrise, Dueghar Fortenclume, Lamara Ormartel, Dirk
Civils impliqués - ou autre : Mumbasaï Briselance
Type de mission : Exploration d'un tombeau troll.

Les faits :

Tandis que l'équipe de Boldruk Barbacier accompagnait Alfmar Cherche-Relique, membre de la ligue des Explorateurs, mon équipe pris la direction des ruines trolles rencontrées lors de notre précédentes assignation dans les Grisonnes (cf M-GRI-120240), accompagnée de Mumbasaï Briselance afin d'ouvrir la porte qui semblait réagir avec le collier de ce dernier.

Guidés par Mornebrise et Ormartel, nous avons atteint les ruines sans anicroches. De là nous avons procédé avec prudence, Ormartel s'assurant que les pièges n'avaient pas été réenclenchés, et nous avons atteint la fameuse porte que nous avions laissé en paix la fois précédente. Mumbasaï et moi même nous nous sommes approchés de la structure, et nous avons inséré le collier dans l'emplacement prévu à cet effet. Après un temps certain, et plus d'un raclement de pierre, la porte fut ouverte nous révélant alors dans un courant d'air pestilentiel l'entrée de ce qui semblait être un tombeaux.

Pénétrant à l'intérieur du tombeau, nous avons atterrit dans une vaste salle avec en son centre un sol qui semblait dépeindre une carte d'Azeroth avant la grande fracture. Des points d'intérêts étaient discernables, en tentant de reproduire tous les motifs dans son carnet de note, et de traduire tout cela Ormartel a alors malencontreusement déclenché une dalle piégée. Un puissant cor a alors résonné dans les couloirs du tombeau, ce après quoi deux énormes araignées sont descendues du plafond pour nous accueillir.

Le combat fut rude, Mornebrise fut mordue et Ormartel violentée à maintes reprises par les arachnides mais nous parvinrent à les vaincre sans déplorer de blessures trop graves ou trop importantes. Levant le nez au plafond à nouveau, nous avons pu distinguer des écritures qu'Ormartel s'est attelée à traduire, nous confirmant que nous étions dans le tombeau d'Ak'zal Noires-Défenses, l'un des septs Redoutés. Reprenant la traduction et la transcription de la carte présente au sol, Ormartel a pu déterminer l'emplacement supposé de trois autres tombeaux des Redoutés : Brisécaille en Silithus, Malcaverne dans les Hinterlands, Mornivoire en Zandalar. Le reste des inscriptions semblait trop usé pour en déterminer la moindre information pertinente, il nous faudra espérer que les autres tombeaux détiennent des cartes similaires si nous souhaitons trouver chaque membre des Redoutés à l'avenir.

Nous avons décidé de poursuivre notre exploration jusqu'à trouver la tombe d'Ak'zal. Nous sommes arrivés dans une vaste pièce circulaire, à demi inondée, contenant plus d'une tombe. Fortenclume d'un oeil avisé a su déceler la tombe qui appartenait à Ak'zal, Ormartel confirmant ses dires, hélas la dite tombe était totalement immergée. Mornebrise faisant montre d'expertise chamanique est parvenue à faire reculer l'eau même, nous donnant accès pour une courte période à la tombe. Nous approchant alors de l'objectif sous une barrière d'arcane d'Ormartel, Fortenclume Mumbasaï et moi même avons ouvert la tombe pour en déterminer le contenu. Dedans gisait les restes d'un troll en piteux état, une hache dégageant une magie sombre dans ses mains. Mumbasaï nous a précisé qu'il s'agissait d'Ak'zalar, la hache de Noires-Défenses, artéfact qu'on retenait plus souvent à défaut du nom du troll lui même.

Me saisissant de l'arme, je l'ai bien vite tendue à mon comparse troll et nous nous sommes empressés de regagner les côtés de Mornebrise avant que celle-ci ne puisse plus retenir les eaux. Nous avons alors été confrontés à l'esprit d'Ak'zal, qui nous a confié que Nébelien était entrain d'échapper à sa prison éternelle, par le biais d'une aide extérieur. Il nous a également affirmé qu'il serait nécessaire de ramener tous les redoutés dans notre monde, si nous espérions pouvoir vaincre Nébelien une nouvelle fois, et que Mumbasaï devrait prendre la place de son ancêtre, qui ne pouvait être ramené. Ak'zal nous a également expliqué d'où provenait le pouvoir des Redoutés, ils ont visiblement été capable d'asservir un monstre de l'Empire Noir, un serviteur des dieux très anciens nommé Ch'aar, c'est grâce à ce pouvoir qu'ils ont pu vaincre le faux aspect. Mumbasaï après une certaine hésitation semble avoir accepté bien qu'à contrecœur en l'honneur de son père Bul'zaï, nous laissant alors avec le choix de ramener ou non Ak'zal parmi les mortels.

Nous avons pris la décision de le faire, Mornebrise a alors plongé pour retourner récupérer les os du troll dans la tombe immergée, les ramenant au sec, et faisant alors oeuvre de spiritisme le tout aidé par Ormartel pour ramener Ak'zal d'entre les morts. Le sombre rituel accompli, Ak'zal a récupéré sa funeste hache, et nous a expliqué qu'il serait prêt lorsque le combat avec Nébélien commencerait, disparaissant sous nos yeux dans un bond spectaculaire, perçant le plafond du tombeau.

Après toutes ces péripéties, nous avons quitté les lieux sans encombre, et nous avons rejoint le reste du Bataillon qui avait fini leur escorte.


Conclusions :

Il devient apparent que Nébelien, le Bafoué, le Faux Aspect, est une menace réelle et d'une ampleur majeure. Les Redoutés seraient un allié potentiel dans ce combat, à condition de tous les ramener d'entre les morts et en espérant que leur "pouvoir" ne nous corrompe pas tous. Mumbasaï devra être le Briselance manquant à cette escouade trolle, il est de notre devoir de s'assurer qu'il soit prêt si la situation l'exige, et de s'assurer qu'il en sorte indemne.

Mornebrise, Ormartel et Fortenclume ont fait preuve d'un grand sérieux, et d'un grand sang-froid lors de cette exploration, je les recommande vivement pour des fouilles futures ou travail similaire.

Blessés : Mornebrise, Ormartel, blessures mineures.

Signature : D.

Répondre