P-GRI-130240

Tous les rapports concernant cette mission de sauvetage dans les Grisonnes.
Répondre
Avatar du membre
Siobhán Mornebrise
Membre
Messages : 10
Enregistré le : ven. 31 janv. 2020 18:05

P-GRI-130240

Message par Siobhán Mornebrise » ven. 14 févr. 2020 11:35

Image Date : Le 13/02/40
Lieu : Les Grisonnes
Montagnards : Bugli Brave-Tempête, Forgrûnd Tonne-Martel, Ciffréo Coeur-Vêlagé, Siobhán Mornebrise et Malakai Makaisson
Civils impliqués - ou autre : Malakai Makaisson, Survivants d'une tribu de Furbolgs
Type de mission : Diplomatie

Les faits : Une journée marquée par deux événements principaux. Le premier est le largage en pleine forêt et à flanc d'escarpement par un mauvais pilote du 1er Bataillon d'une caisse de ravitaillement providentielle. Ladite caisse contient de nombreuses rations, de quoi se soigner et un nouveau Comutruc que Lamara ne doit pas toucher cette fois, comme l'a soulevé Ciffréo. L'engin était accompagné d'un message du Colonel. Avec ladite caisse a également été largué un cousin éloigné de Pliskerine, qui n'est pas en kit cette fois, un mécagnome du nom de Malakai Makaisson qui devait nous rejoindre. La caisse et le mécagnome ont été ramenés au camp.

Le second événement fut la mention par le second Tonne-Martel d'un groupe de Furbolgs en lamentations pieuses devant ce qu'il a identifié comme une tanière du dieu sauvage Ursol le Sage. Comme nous n'avons jamais trop d'alliés, nous avons décidé d'aller les voir, pour discuter et essayer de les aider ; ils avaient l'air en piteux état. La tanière se trouve en hauteur, au Nord-Ouest du camp, à environ une heure de marche. Il y a des petites fleurs dorées sur le passage, c'est joli. Peut-être une sous-espèce d'Aciérite sauvage nordique ? Devant la tanière du Sage dont la face est taillée dans la pierre, nous entendions déjà la prière mélancolique des Furbolgs. Il fut décidé que je communique avec eux, secondée par le second et Ciffréo, le commandant et Makaisson restant loin derrière en cas de roustons dans l'pâté. Après quelques politesses lointaines pour leur faire comprendre que nous n'étions pas mal intentionnés, leur chef, un vieux chaman aveugle est venu à notre rencontre, soutenu par deux femelles et des petits. Car oui, il ne reste du clan que les femelles et leurs portées !

En liant nos esprits, j'ai pu communiquer avec lui et voir ce qu'il voulait me montrer, comme il a pu voir ce que j'avais pour lui. Le chaman m'a dit qu'ils priaient Ursol pour qu'il leur vienne en aide, mais qu'il ne répondait pas. J'ai évoqué notre désir de mettre un terme à ceux qui les ont décimé, ce a quoi il m'a répondu en me montrant l'attaque de son village. Les encapuchonnés les ont attaqués comme ils l'ont fait pour nous, rapides et invisibles, les Furbolgs n'ont même pas eut l'occasion de se défendre. Après quoi, ils ont sorti la sphère. Celle-ci n'a pas explosé mais comme implosé, absorbant les âmes de tous les guerriers. Il semblait avoir perdu espoir de pouvoir défendre les siens, même avec notre aide. Je lui ai alors montré l'attaque que nous avions subit, et mon drain de vie, pour qu'il comprenne que nous avions survécu et que nous pouvions les battre. Il nous a de suite invités à le suivre et a prendre part au cercle chamanique afin d'obtenir la bénédiction de l'Ours.

En participant tous, en mêlant nos esprits aux leurs, nous avons réussi à invoquer le grand Sage Ursol, ou plutôt son avatar détaché dans la roche de la montagne. Il n'avait pas l'air content de nous voir malgré tout, et a tout d'abord refusé de nous aider, nous et les siens, car nous -les mortels- étions fautifs par notre avarice. Il nous a reproché d'avoir déterré les trésors de la terre. Afin d'obtenir sa confiance et son aide, il nous a demandé le sacrifice de nos biens les plus précieux en gage de bonne volonté. Peut-être reverrons nous un jour nos biens personnels respectifs, mais il valait le coup de se sentir défroqués puisque l'Ours nous a offert sa vigueur.

Conclusions : Le ravitaillement va nous permettre de reprendre des forces avant le siège de l'île. La bénédiction d'Ursol ne peut qu'être un atout également. Les Furbolgs survivants ne pouvant se battre, ils resteront près de leur père, mais demeureront nos alliés. Après ces événements, Malakai Makaisson a officiellement rejoint la troupe. La possibilité d'une fouille plus avancée des cryptes a été évoquée et soumise au commandant, en attente de son approbation.

Blessés : Personne, pour une fois !

Signature :
Image

Répondre