Établi

Dans ce coin du fortin, le Génie invente l'équipement qui nous aidera durant nos opérations.
Chargé de l'Atelier : Sergent Dirk
Répondre
Avatar du membre
Törann Tournepoing
Membre
Messages : 15
Enregistré le : dim. 5 avr. 2020 22:15

Établi

Message par Törann Tournepoing » mar. 12 mai 2020 16:43

Le soleil était déjà haut dans le ciel quand le bruit de la béquille de fortune de Törann se fit entendre dans l'entrée de l'atelier. Deux trois rats détallèrent entre les barils quand le nain émit un léger sifflement lorsqu'il s'approcha de l'établi.

"Pouah, va d'jà falloir faire un peu d'rangement, comment y peuvent bosser dans c'merdier ?"

Törann prit donc le temps de ramasser l'ensemble des objets au sol, s'aménageant un espace de travail correct. Il leva la tête et fit face au rangement à outils qui semblait rangé à la va-vite. Il nettoya les traces d'huile et de poudre avant de ranger chaque outils à sa place. Le rangement n'avait jamais été une corvée chez lui, mais plutôt l'occasion de réfléchir à ce qu'il voulait faire. Son projet de la journée était simple : il lui fallait pouvoir se séparer de cette maudite béquille ! Il finit donc son rangement, se roula une cigarette dans laquelle il prit soin d'incorporer un peu d'herbe de Siobhan. Ça marchait bien contre la douleur et sa donnait même du courage aux moins motivés.
Il posa son carnet de notes et se pencha donc sur l'établi fraîchement nettoyé pour y commencer une esquisse. Une attèle, faite de plusieurs plaques d'acier assez fines assemblées les unes aux autres par de petit rivets. Des petits bouts de coton tissé, venaient s'incorporer à l'intérieur, faisant office de molleton.


"Bon, dans l'idée ça pourrait être sympa, maintenant, voyons voir c'qu'on a la pour faire office d'matériaux !"

Il se mit à déambuler dans l'atelier, regroupant quelques vieilles plaques d'acier assez fines et poussiéreuses qu'il nettoya avant de les marteler pour les rendre plus fines. Il monta au dortoir y récupérer son vieux pantalon pour y découper des bandes de coton et sortit sa sacoche qu'il retourna pour en sortir une dizaine de petite vis perdus au fond.

"Aller bah, y'a plus qu'à ! J'm'en fumes une p'tiote et j'm'y colle ! "

L'après midi passa donc tranquillement, Törann n'avait jamais eu l'habitude de travailler très vite, il préférait la qualité à la quantité. On entendit donc plusieurs petits chants s'élever dans l'atelier, entre les coups de marteaux et les claquement de pince à rivets. Le nain finis en début de soirée. Il se roula une clope dans laquelle il finit l'herbe anti-douleur et, prenant son courage à deux main, il se décida à essayer sa création.

"Et ben mon cochon, t'as d'quoi être fier ! Avec ça tu pourras plus courir comme avant, mais au moins, plus besoin d'une troisième jambe ! Troisième jambe ah ah ! Faut que j'la ressorte celle là !"

Il fit quelques pas, essaya de se tourner d'un coup...de trotinner et même de sauter, espérant que personne ne puisse le voir. Il s'étira, pas peu fier, et prit la sortie de l'établi en s'arrêtant brièvement devant le panneau d'affichage.

Avatar du membre
Dirk
Membre
Messages : 42
Enregistré le : lun. 4 juin 2018 23:01

Re: Établi

Message par Dirk » dim. 17 mai 2020 17:54

"Une chose de moins à faire." Souffla Dirk pour lui même, quittant sa paillasse bien rangée de l'Etabli le temps d'aller placarder le nouveau projet sur le panneau d'affichage à l'entrée de l'Atelier.

Chose faite il s'en retourna bien assez vite à son bricolage. Il était grand temps de faire avancer une chose qu'il n'avait fait durer que trop longtemps, c'est dire depuis son arrivée d'il y'a deux ans le besoin était là et l'essentiel du travail avait été fait mais le petit communicateur courte portée que Dvergr et lui avait mis au point avait eu le temps de prendre poussière. Un aller retour au Stock pour récupérer deux trois babioles et le travail repris son cours.

Dvergr et Dirk avait passé du temps à réfléchir à quelque chose de simple et peu encombrant, ce qui manquait à chaque fois était des émetteurs récepteurs de bonne qualités et le temps nécessaire à mener à bien la chose. Ou bien était-ce la volonté de faire, ou l'envie ? Il est certain que ce petit projet avait plus que traîné dans les limbes de l'innovation. Cela dit les mésaventures avec cette stupidité créative même qu'est le Comudec avaient sans doute eu raison de sa patience, et avaient fini de le convaincre de se retrousser les manches. Et puis... le hasard faisant bien les choses, il ne manquait pas d'émetteur et de récepteur dernièrement.
Un récupéré sur cette aberration de Tourelle automatique/manuelle... un autre récupéré sur un serveur d'un département d'incapable, et plus d'une ribambelle de matière première allant avec.

Fredonnant pour lui même plus d'une ritournelle de Lordaeron dont quelques unes de sa concoction, jouant de tournevis de clé et de fer à souder, il passa une bonne part de son après midi à bricoler, chose qu'on le voyait faire rarement à vrai dire surtout lorsqu'il n'avait pas à le faire par nécessité. Le soleil commençant son déclin, le gnome observa d'un air satisfait les deux systèmes à oreillettes qui gisaient à présent sur sa paillasse. D'une rusticité propre à son style de vie, mais au moins cela constituerait deux intercoms très facile à utiliser, et tout sauf encombrant. Une oreillette pour un, une oreillette pour l'autre, et un communicateur réglé sur la même fréquence intégré dans le tout. Du vite fait bien fait, et du efficace avec ça. Il ne restera qu'à tester cela à l'occasion, si l'occasion se présente.

Répondre