Sur ordre de l’État-Major, le Huitième Bataillon de Montagnards de Forgefer a été dépêché au beau milieu des Grisonnes afin d’enquêter sur la disparition inexpliquée d’un groupe d’explorateurs. Pire, l’agent d’élite Zim Pliskerine, mandaté en premier lieu sur cette affaire, ne donne plus de signe de vie lui non plus. Sa dernière télécommunication grâce au Comudec — un prototype avancé du nouveau département « Recherche et Destruction » — se révèle être très inquiétante.

 

C’est donc dans un climat d’appréhension, mais surtout avec de nouvelles directives issues de calculs complexes et de protocoles qui le sont tout autant, que la Huitième a été parachutée à l’endroit même de la disparition des archéologues.

L’illustre Cinquième Bataillon des Montagnards, basé à Dun Garok, est tombé sous l’assaut des Réprouvés. Morts avec honneur, la renommée de ces soldats s’est étendue dans chaque unité et de fait, afin de saluer leur dernier combat, la Cinquième ne fut jamais remplacée. Il se chuchote même, dans la chaleur moite des salles de mess, que l’on entend encore les murmures de leurs esprits torturés empêchant tout étranger de reprendre le fort. Mais ça, c’était avant.

 

Depuis la création du département « Recherche et Destruction », Mina Exonova, sa directrice et fondatrice, œuvre pour dépoussiérer les armées de Forgefer. Les vieux soldats qui composent les différents bataillons ne l’intéressent pas, elle veut les moderniser, à l’image de Zim Pliskerine. Son ambition du moment  ? Utiliser la Sphère des Âmes pour imprégner l’esprit des soldats de la Cinquième à des robots afin de créer une armée de super-soldats.

 

 

Les Nains de Fer de Dun Angor vénèrent Agrul-Azgal — la Sphère des Âmes dans leur langue — grâce à laquelle ils tirent toute leur puissance. Le précieux artefact des Titans leur confère l'énergie dont ils ont besoin pour alimenter leurs runes mais également l'étincelle indispensable à leur survie. Sans elle, depuis la disparition de Loken, ils sont condamnés à une lente agonie. Menés d’une main de fer par le Thane Kundur Runorage et son protodrake, ils cherchent désespérément leur cœur volé par les explorateurs. Mais dans les Grisonnes, rien n’appartient à personne, et la Sphère des Âmes fut aussitôt reprise aux explorateurs, par d’énigmatiques individus encapuchonnés…